Hotel d'affaires Montpellier Hotel d'affaires Herault Hotel d'affaires 34 Hotel d'affaires Hotel pas cher Montpellier Hotel pas cher Herault Hotel pas cher 34 Hotel pas cher Hotel 2 etoiles Montpellier Hotel 2 etoiles Herault Hotel 2 etoiles 34 Hotel 2 etoiles

Tél : 04 67 61 11 95
reception@hotelfrenes.fr

Parc Euromédecine448 Rue de Puech Villa - 34090 Montpellier

Hotel des Frenes

SHOWS - EXPOS CROISEES SETE

22/12/2019
L' hôtel des Frênes à Montpellier (34) vous propose de découvrir : SHOWS - EXPOS CROISEES SETE

 SHOWS - EXPOS CROISEES  Exposition croisée de trois artistes : Topolino, Patrice Palacio et Walter Barrientos.SHOWS, 3 expos en 1 temps.Des Andes aux quais sétois, en passant par les mers, les océans, le Réservoir réunit 3 artistes singuliers aux techniques multiples.Shows aborde 1000 thématiques grâce à la diversité de ces 3 talents.Vernissage le 22 novembre à 18hLe RéservoirExposition du 22 novembre au 22 décembre 2019Marc TopolinoLe langage plastique de Marc Topolino est à la fois synthétique et original. Les erreurs de perspectives ou de proportions constituent son identité artistique. Le plus souvent, il emploie des feutres et plus récemment l'aquarelle et l'acrylique. Son dessin non académique s'élabore sans pratiquement jamais lever le feutre.La virtuosité du travail de Topolino est de savoir saisir sur l'instant aussi bien une situation mouvante qu'un paysage statique.Cela nécessite l'adaptation au sujet, la perspicacité à repérer immédiatement l'essence d'une situation, la capacité à saisir le mouvant, à s'attarder sur le statique. Les formes sont à peine esquissées lorsque le propos est fugitif ou développées lorsque le motif demeure immobile.Patrice PalacioMon travail se développe sous forme de séries essentiellement articulées autour de deux constantes:etbull; L'achromie du noir et blanc.etbull; La déconstruction de la surface picturale.L'emploi exclusif du noir et blanc est induit par une recherche initiée depuis plus de 10 ans sur la tonalité et la luminance, le direct et l'essentiel du phénomène.La déconstruction de la surface, quant à elle, engage le spectateur dans une dualité figuration / abstraction qui se retrouve rapidement inutile pour appréhender l'oeuvre et questionne, dès lors, le rapport au Réel et à sa représentation. Cet aller-retour permanent du détail au tout permet de trouver l'endroit du regard qui enseigne sur sa propre perception.Walter BarrientosLe retour à la gravure est le fruit d'une longue attente. Dans l'obscurité de ce silence, sourdaient en moi les allers-retours constants entre mon monde passé et mon actualité.Le voyage entre hier et aujourd'hui fut une expectative dormante. La gravure y sommeillait. J'espérais un pont, une voie, un passage entre deux mondes, celui de mes origines imprégnées de terre et de végétal et celui d'aujourd'hui pétri de culture et de savoirs. Une gestation muette opérait. J'ai comme donné naissance à un chemin de retour. En gravant à nouveau, je reviens à une exploration délaissée il y a maintenantplus de quinze ans au Pérou. Je retrouve les gestes, non de l'artiste mais du travailleur de la terre : j'entame des sillons, je déracine, je désherbe, je forme des buttes et des drains, je trie les bonnes et les mauvaises herbes.

Vous êtes visiteurs, participants à la manifestation : SHOWS - EXPOS CROISEES SETE.
N'hésitez pas à réserver à L' hôtel des Frênes(34) au 04 67 61 11 95.